L'astrologie védique

L'astrologie védique, encore appelée astrologie indienne ou Jyotish, est une science révélée aux sages indiens ou Rishi. Transmise de bouche à oreille pendant des décennies, il faudra attendre le 15e siècle avant Jésus-Christ pour qu'elle soit couchée sur papier.

En se basant sur le moment de naissance, l'astrologie védique est capable de prédire le futur de tout un chacun. Comment ? Pourquoi ? Quels sont les signes de l'astrologie védique ? Autant de questions qui trouveront réponses dans les lignes qui suivent.

Les origines de l'astrologie védique

Il y'a 5 000 ans, le Dieu Brahma transmit son savoir ou veda aux plus sages des indiens.

Avec tact, il leur apprit à décoder les messages écrits dans les étoiles. C'est pourquoi l'astrologie védique (ou indienne) est aussi dénommée Jyotish. En sanskrit, ce terme signifie "la science des corps célestes".

Quinze siècles avant Jésus-Christ, les premiers écrits du Veda voient le jour. Le texte le plus parlant, est le Brihat Parashara Hora Shastra. Tout au long des 71 chapitres, l'érudit Parashara enseigne à son disciple Maitreya les bases de la divination astrologique.

Quels sont les facteurs déterminants de l'astrologie védique ?

L'influence des planètes

Très proche de la psychologie, le Jyotish étudie l'influence des vibrations planétaires sur le comportement humain. Pour l'astrologie indienne, chaque action est reliée à une planéte.

Plus qu'un amas rocheux, chaque planète représente des qualités et porte une énergie spécifique. Selon les Rishis, 7 corps célestes sont importants : le soleil, la lune, Mercure, Mars, Vénus, Jupiter et Saturne.

A ceux-ci, il faut additionner 2 repères spatiaux : Rahu et Ketu. Obtenus à l'issue de calculs astronomiques et n'existant que sous forme d'énergie, ces 2 éléments sont le centre de réalisation des éclipses solaire et lunaire.

La date de naissance

Sur chaque nouveau-né, une étoile se penche au-dessus du berceau et le couve de vertus. En se basant sur la date de naissance, les astrologues védiques sont capables de déterminer l'influence de chaque planète sur l'individu.

Ainsi, il est possible de déterminer les qualités, les défauts et les points sensibles d'une personne à partir de sa venue au monde.

Les maisons astrologiques

L'existence est diligentée par 12 bhavas (maisons) qui correspondent aux différents domaines de la vie. En fonction de la naissance, l'influence de chacune des 9 planètes dans chaque domaine variera.

C'est en étudiant l'influence des planètes les unes sur les autres et au sein des différents bhavas que l'astrologie indienne dresse la figure astrale d'une personne.

En plus d'aborder des questions psychologiques classiques (relations parents-enfants, couples, peurs...), l'astrologie védique apporte une dimension cosmique à la compréhension de l'existence.

Quelle différence entre les astrologies occidentale et védique ?

Dans l'astrologie occidentale, le soleil règne en maître. Conçue il y'a 3 000 ans par les babyloniens et les grecs, l'astrologie occidentale a pour point d'ancrage la variation de distance entre la terre et l'astre solaire.

A l'inverse, l'astrologie védique se base sur la position statique des étoiles. Selon cette dernière, l'approche occidentale est limitée par le phénomène de précession des équinoxes. Chaque année, les équinoxes ont lieu 50 secondes plus tard. Cela signifie que tous les 72 ans, la révolution de la terre recule d'une journée.

Pour que l'astrologie occidentale reste cohérente, il faudrait donc faire reculer les signes de l'astrologie d'un jour.

Quels sont les 12 signes de l'astrologie védique ?

En fonction de la date de naissance, on distingue 12 profils très différents :